Qu’est-ce que la cellulite ?

L’abdominoplastie : le nec plus ultra de la chirurgie esthétique du ventre
17 juillet 2018
L’ombilicoplastie : une chirurgie esthétique en vogue
8 octobre 2018

Au vu de la confusion que la langue française entretient au sujet de ce mot, il serait important de redéfinir, pour mieux le préciser, c’est qu’est la cellulite. Chacun semble aujourd’hui avoir un avis sur la question, tellement on trouve des « spécialistes » proposant à tout vent, des remèdes pour lutter contre la cellulite. Et pourtant, sait-on de quoi on parle ?

Le danger de la confusion

Contrairement au français, l’anglait établit clairement la différence entre ce qui est une infection et ce qui relève d’un stockage de graisse.

Autrement dit, l’anglais a choisi d’employer d’une part le terme « cellulitis » dont l’usage étymologique décrivait une « inflammation des cellules » donc une grave pathologie infectieuse, et d’autre part, le terme « cellulite » pour caractériser les dépôts graisseux localisés au niveau des fesses ou des cuisses chez les femmes. Or, cette distinction n’est pas présente dans la langue française. Ce qui fait courir auprès de certains charlatans, le danger de traiter d’une chose alors qu’on souffre d’une autre.

Distinguer la cellulite infectieuse

Dans son sens 1er, la cellulite désigne une inflammation sévère des tissus dermiques ou sous-cutanés, une inflammation du tissu cellulaire. Plus précisément, on évoque là une infection bactérienne pouvant se propager dans la peau ou sous la peau.

Cette infection peut résulter d’une blessure, d’une piqûre d’insecte, d’une brûlure, d’une intervention chirurgicale, bref lorsqu’il y a rupture de l’intégrité de la peau. Si la grossesse, l’obésité ou encore le diabète en constituent des facteurs de risques, tout le monde peut être soumis aux bactéries responsables (streptocoques, staphylocoques, etc.) de la cellulite infectieuse.

Les parties du corps le plus souvent concernées par ce type de cellulite sont le visage et les membres inférieurs. Le traitement de la cellulite infectieuse est une antibiothérapie en l’absence de laquelle, ce type de cellulite peut conduire à la mort.

… De la cellulite (lipodystrophie)

C’est donc la cellulite la plus commune (dans le langage du moins). C’est elle dont tout le monde parle et dont on inonde les sites internet en proposant des traitements de la cellulite moins cher. Il s’agit simplement de cet amas graisseux localisé sous la peau dont certaines femmes souffrent et qui résulte de plusieurs facteurs comme la génétique, les hormones, ou qui peut être d’origine vasculaire et  causée dans ce cas, par une insuffisance des veines au niveau des membres inférieurs.

Les femmes en raison de leur tissu hypodermique différent de celui de l’homme sont prédisposées à accumuler les graisses au niveau des cuisses ou des fesses. Et l’alimentation est ce qui fait que certaines femmes ont plus de cellulites que d’autres. En mangeant trop riche, elles accumulent des lipides et développent la cellulite.

Il est donc conseiller avant, pendant ou après le traitement anticellulite et peau d’orange, de pratiquer du sport pour chasser les graisses. Dans le cas contraire, il existe des solutions comme la cryothérapie, le traitement laser de la cellulite, le traitement de la cellulite par radiofréquence, la liposuccion, etc.

//]]>